Bon , un peu de nouvelles , car depuis le 19 février nous avons fait du chemin.Nous sommes arrives a Baños le 19 février,et des la sortie du terminal,on a vu que la ville a bien change en presque 20 ans.Comme nous disait un jeune qui nous a accompagne quelques minutes,  "y a plus d hôtels que de maisons a Baños" ,et c est vrai . Et de restos aussi . Bon cela dit, on a retrouve l hôtel ou on était  en 1995,sur la place , en face la cathedrale . Cette année , on loge au Santa Cruz ,jolie petite chambre pour 16 dollars (13 euros).

Et le volcan, le fameux Turunguaha ,et bien toujours en éruption. Une fois par jour il crache un beau panache de fumée ,pas de danger il parait , mais on a quand même repéré les itinéraires d evacuations .Sinon a part les 2 premiers jours ,on a eu de la pluie tout les jours,limitant les ballades.Nous allons quand même au mirador du Turunguaha, a la casa del Arbol, mais le temps nuageux nous prive de la vue .Dommage, car on était vraiment tout près . Nous sommes allés au zoo de Baños,dommage de voir ces bêtes en cage .Nous y voyons 3 condors dans un grand espace  ,mais jamais assez grand , pour ces immenses oiseaux , emblématiques de l amsud et des Andes .Le temps pluvieux a gâché le séjour,mais nous sommes quand même allés aux bains (d ou le nom de la ville) alimentes par les sources brûlantes venant du volcan .La couleur rouille de l eau n est pas très engageante ,mais c est un bonheur de se tremper dans  ces eaux brûlantes et après prendre une douches glacée (ou vice versa ) .

Il y a un excellent resto ,tenu par un français ,Le petit , ou nous avons pu déguster une daube , oui ,une daube.Et après , près de 5 mois de cuisine sud americaine ,principalement a base de riz,je vous dis pas le bonheur , et je pèse (mets) mots .

Nous quittons Baños, le lundi suivant,pour  Puerto Misahuallí , en Oriente ,porte d entree pour l Amazonie. Nous y sommes passes il y a 19 ans,et nous allons essaye d y retrouvré Daniel ,le guide qui nous avait emmené en foret durant 5 jours .Pour cela ,nous avons quelques fotos de cette aventure ,et Marie commence a montre les fotos.Tout le village participe ,Misahualli est très petit ,et au bout d un quart d heure,on nous dit que Daniel va arrive ,il habite dans un hameau a 2 kms du village. Effectivement , il arrive sur son vélo, au bout d un moment . Il ne  nous reconnaît pas ,nous non plus ,mais avec les fotos c est beaucoup plus facile,bien que tous, nous ayons bien change .Bon , ici aussi il pleut ,même si c est un peu normal dans cette zone . La place du village est habitée par de nombreux singes qui sont la curiosité des rares touristes a cette époque.Des panneaux indiquent de faire très attention a eux et surtout a ses affaires, car ils emportent tout ce qui leur tombe sous la ..main .Durant les 3 jours que nous sommes restes la ,ils nous ont bien amuses,et ne sont vraiment pas farouches .

Nous avons donc quitte Misahuallí , pour un bref passage oblige par Quito ,pour rejoindre Atacames ,et Sua au bord du pacifique .A Atacames ,le changement est terrible.D une petite ville paisible et agréable d il y a 20 ans , barre d immeubles , hôtels ,restos  occupent le bord de mer .De plus, nous arrivons le vendredi 28 février,début des festivités du carnaval,5 jours de fêtes .Une foule immense a envahie le bord de mer,musique a fond . Nous ,nous allons a Sua ,un petit village de pécheurs a 5 kms d Atacames. Quelques paillotes bien festives animent le bord de mer ,la aussi musique a fond (c est l Equateur ) ,mais ca reste humain.Nous logeons a l hotel Buganvillas sur le Malecon,20 dollars la chambre très agréable plus piscine .Nous repartons lundi 10 pour Quito ,puis nous remonterons doucement vers la Colombie . Au fait , pour info , le prix du gasoil , ici est de 1,03 dollars le..........gallon ,pratiquement 4 litres .Ca fait rever non........

Les fotos viendront un peu plus tard, probleme con internet .