LES BOUCHET EN VOYAGE

09 décembre 2018

Toujours a Buenos Aires

Dimanche a buenos aires ,c est plus tranquille.Moins de circulation ,moins de bruit,moins de commerces ouverts.ça risque d etre moins tranquille vers 17 h00, au moment du match Boca vs River qui a été delocalisé a Madrid . Vendredi nous somme allés a Lujan.Luján est principalement connu pour sa grande basilique néo-gothique, construite en honneur de la Vierge de Luján, la sainte-patronne de l'Argentine. Chaque année, environ six millions de personnes suivent un pèlerinage à la basilique, certains venant à pied de Buenos Aires. La ville est connue comme la capitale de la foi et est un des lieux les plus visités de l'Amérique du Sud.L'église a été construite par l'architecte français Ulderico Courtois à partir de 1889 et achevée en 1937. Ses tours dominent la ville à 106 m et possèdent des toits de cuivre et de bronze. Le plus haut clocher est complété par une petite statue de la Vierge de 38 cm de haut.Nous y sommes allés en train ,assez galére come trajet,3 heures pour 80 kms ,avec changement.Pourtant le reseau et les rames sont modernes,et les argentins sont tres respectueux de leurs transports publics . Et pas de cohue pour monter dans les bus,tout le monde en file indienne et personne passe devant.Dans les trains ,il y a de nombreux vendeurs ambulants qui vendent ,nourriture ,briquets ,cordes a linges,glaces,friandises,assez folklo mais la vie n est pas facile pour beaucoup.Samedi  visite de La Plata ,Cette ville planifiée se signale par son ordonnancement particulier : elle se présente comme un carré parfait, aux angles arrondis, quadrillé de rues parallèles se croisant à l'équerre, à quoi se surajoute le tracé très marquant des diagonales qui coupent ledit carré en y formant des losanges. Exactement tous les six carreaux ainsi produits a été implanté un parc ou une place arborée. L'Axe historique, qui relie la Plaza Moreno centrale au parc Paseo del Bosque en passant par la Plaza San Martín, et que bordent la cathédrale et les principaux édifices administratifs, a été conservé intact jusqu'à aujourd'hui.C est une grande ville de presque 1million d habitants capitale de la province de buenos aires.Après avoir mangé un bon asado, retour encore galère sur buenos aires (2 trains supprimés).

Posté par marie30129 à 12:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 décembre 2018

C est parti pour un nouveau sejour en Amerique du sud !!!

Nous voila arrivé a Buenos -Aires ,lieu de depart d un periple de 4 mois et demi a travers le nord Argentin  quelques jour en Uruguay,un peu de Chili ,Bolivie et retour par Sao paulo au Bresil. nous logeons calle Suipacha en plein centre de Buenos-Aires . Circulation intense bruit et pollution,mais on adore cette ville énorme.Elle n a guere changé depuis notre derniere visite en  janvier 2016.Ce qui a changé c est le cours du peso ,on changeait 1 euro pour 13 pesos en 2016 ,en 2018 on en obtient 40 . Mais comme l inflation est enorme c est casi pareil pour nous.Par contre ce sont les argentins qui souffrent. Pour la meteo ça va ,beau temps et 25 degres pas la grosse chaleur que l on a pu connaitre. Sinon sujet majeur ici en ce moment ,la finale retour de la ligue des champions sud americaine qui se joue a Madrid dimanche entre Boca junior et River plate ,match delocalisé en Europe a cause de violences. Aujourd hui nous prenons le train pour Lujan a 70 kms de Bas ;le Lourdes de l Argentine il parait .Si ça fait pas du bien ,ça peut pas faire du mal......

 

Posté par marie30129 à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2016

Toujours de Paraty

Nous avons quitter Rio le 6 au matin pour Paraty , un village situe au bord de la mer ,a égale distance de Rio et Sao paulo . 

Fondée en 1667, à la suite de la découverte d'or dans les montagnes du Minas gerais, la ville de Parati s'enrichit rapidement en devenant le port duquel partent les navires qui transportent l'or vers le Portugal. Pendant deux siècles ce petit port de pêche dissimulé au fond de sa baie fut le point d'embarquement des armadas de galions chargés de convoyer les richesses du Brésil vers Lisbonne.

Cette belle ville fut alors construite dans le plus pur style colonial avec une église à l'architecture baroque. C'était une ville secrète où vivaient des soldats, des flibustiers et des esclaves.

Lorsqu'il fut décidé que la route de l'or passerait par Rio de janeiroet non plus par Parati, le port fut alors quasiment abandonné par sa population. Pour cette raison, l'architecture de la ville n'a presque pas changé depuis cette époque, ce qui lui confère un intérêt culturel et touristique majeur. Jusque dans les années 1950 il n'y avait même plus de route pour y accéder.Parati bénéficie d'un autre atout majeur : la beauté de la nature qui l'entoure. Parati est en effet logée dans un paysage de collines verdoyantes qui plongent dans la mer pour rejaillir sous forme d'un grand nombre de petites îles, ce qui en fait un petit coin de paradis.

C est très touristique ,car il y a de belles plages aux alentours et le centre historique est très bien conserve.Nous logeons chez Maria ,près du centre historique pour 40 euros pour 3,petit dej inclus,dans une grande chambre ,avec douche et wc .Un peu bruyant la nuit,le brésilien parle fort ,surtout nos voisins. Nous mangeons pour 5 euros ,par personne ,de grandes assiettes al kilo ,avec une super viande,poisson ,ragoût salade ,enfin ce que l on veut .C est une espèce de lieu ,mi resto ,mi église évangéliste,une des télés diffusent des prêches hard rock et ou des affiches nous rappellent que jesus nous surveille.Donc on mange proprement et on dit pas de gros mots . Pour le reste c est tres bon ,pas cher et c est toujours plein.Nous avons fait de super ballades vers les villages alentours et particulièrement Trindade et ses super plages dont quelques unes  sauvages .Le village est sympa ,genre baba cool ,bref un super séjour dans ce coin du Brasil . Un seul bémol , si la  première semaine nous avons eu beau la deuxième a été très arrose. Heureusement il fait chaud .

Demain dimanche départ pour Iguazu et  l Argentine .En gros pas loin de 24 h 00 de voyage.Il annonce chaud et beau en Argentine ,ça motive.....

Posté par marie30129 à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2016

De Paraty Bresil

Bom djia

Ça y est j ai pu ouvrir le blog .Que dire ,le voyage jusqu Rio c est bien passe et nous avons découvert une ville magnifique ,et une chaleur étouffante ,42 degres .Nous logions dans le quartier de Catete vivant et anime dans un super petit appart confortable ,.Nous avons fait les visites classiques Pain de sucre et Corcovado ,et chaque fois des attentes de plusieurs heures ,sous une chaleur ,je vous dis pas....Quand au réveillon du 31 décembre nous l avons passe sur la plage de Flamengo,accessible a pied de notre quartier.Nous devions aller sur la plage de Copacabana ,qui n est accessible quand métro ce soir la ,des billets spéciaux sont en vente mais quand on a voulu les acheter le 31 a midi ,plus de billets .Il faut dire que le 31 il y a 1 million de personnes sur la plage .Mais a Flamengo c etait super sympa ,nous y etions vers 21 h00 .peu de monde mais ambiance super,nous avons bu quelques bierrotes en attendant ,puis la foule est arrivée et je peux vous dire qu a minuit lorsque le feu d artifice a pété on etait pas seul .A 1 h du mat au lit .Nous sommes aller le lendemain a Copacabana et Ipanema et franchement tous les trois ,Marie Duduche et moi on a prefere Ipanema .Nous avons visite le stade de Maracana .un peu déçu aussi ,mais bon c est mythique . Au bout d une semaine nous avons change de quartier et logions a santa theresa a 200m du Sambadrome .C est un quartier situe sur une colline ,(morro),tranquille .Pour manger ,il y a de nombreux resto al kilo ,on paye le poids que l on mange et pour 6 euros parfois moins on se rassasie  a souhait .La visite du Corcovado fut un grand moment et malgres le temps maussade qui empeche la vue sur Rio ce fut un grand moment ,Quelques infos sur le Corcovado :

Le Corcovado (« bossu » en portugais) est l'un des nombreux reliefs de la ville de Rio de Janeiro. Il est célèbre pour accueillir en son sommet lastatue du Christ Rédempteur, l'un des principaux symboles de la ville et du pays, et pour offrir une vue sur l'ensemble de la zone sud de la ville .Ce pic de granite de 710 mètres d'altitude se situe dans la forêt de Tijuca. Il offre une vue privilégiée sur la ville de Rio de Janeiro et la baie de Guanabara.Inaugurée en 1931, la statue du Christ Rédempteur, haute de 38 mètres, est l'un des endroits touristiques les plus fréquentés de Rio avec 600 000 visiteurs par an. Au pied de la statue, le pic offre une vue panoramique sur le centre-ville, avec notamment le Pain de Sucre, le lac Rodrigo de Freitas, les plages de Copacabana et Ipanema, ainsi que plusieurs favelas de la ville. La face sud du pic possède 54 voies permettant de pratiquer l'escalade.

Le pain de sucre haut de 400m est une visite magnifique a faire . De la haut on a une vue magique sur la baie de Rio .On y accède en deux tronçons de téléphérique et malgré mon appréhension pour ce moyen de transport ça vaut vraiment le coup .Nous avons fait de belles ballades dans le centre vu le musée futuriste  de amanha, quartier de Lapa .Nous avons quitter Rio le 6 janvier pour Paraty ,a 250 km au sud ,au bord de la mer et nous garderons un magnifique souvenir de cette superbe ville.

Posté par marie30129 à 20:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2015

Une nouvelle aventure

Ca y est , c est le depart pour le Bresil ce matin. Nous allons  a Paris en Tgv ,puis vol jusqu a Rome et puis un autre Nvol Rome - Rio ou nous arrivons le 29 Decembre a 7 h 00 locale. Cette année nous partons a 3 , avec michel,dit Duduche .Premier grand voyage pour lui . Nous restons une semaine a Rio ,puis nous descendrons vers l Argentine ou nous rentrerons par Iguazu et les chutes. Puis Buenos-Aires,et quelques jours a Montevideo en Uruguay .Nous pensons remonter vers le nord argentin ,Salta ,Mendoza ,et ces bons vins, Cordoba ,mais rien n est sur, on verra au gres de nos humeurs et de nos rencontres .Ensuite ,nous passerons au Chili  d ou nous regagnerons la France le 29 mars 2016.

Voila un petit resumé de notre periple ,dont nous connaissons la majeure partie ,mais c est toujours un enchantement de retourner dans cette region du monde.

Besos

les sacs sont prets

 

 

Posté par marie30129 à 07:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 mai 2014

De Belem Brazil

Nous voila depuis le 27 avril au Bresil .Nous avons descendu l Amazone ,sur 3700 km depuisTabatinga ,a la frontiere colombienne . Nous avons fait le voyage en 3 etapes en bateau   (c est ca ou l avion ),Tabatinga -Manaus en 4 jours ,Manaus - Santarem en 2 jours et Santarem -Belem en 3 jours. A Santarem nous nous sommes arretes une semaine et sommes alles au village d Alter de chao situe sur les rives de l amazone .Malheureusement c est la saison des pluies et le fleuve noie les plages sous des metres d eau .Durant ces voyages nous avons decouvert ce fleuve immense borde par la foret infranchissable.C est un spectacle incroyable et inimaginable et difficilement racontable.

Si les 2 premiers voyages furent tranquilles , le premier en cabine fut presque une croisiere ,le troisieme fut un peu pus difficile. Le bateau etait bonde ,les hamacs les uns sur les autres ,et nous etions a 5 metres des moteurs .A chaque etape,ca charge encore ,puis nous avons connu quelques chutes de hamacs qui ont bien fait rire les bresiliens autour de nous .Enfin bien content d etre arrive ,mais cette descente de l Amazone restera un souvenir imperrissable.La , nous sommes a Belem grande ville cotiere ,et nous avons fait la connaissance de bresiliens et nous passons de bons moments ensemble .Nous partons d ici vendredi pour Sao Luis ,toujours sur la cote ,que nous descendrons jusqu a Salvador de Bahia pour rejoindre les amis pour la coupe du monde....

Posté par marie30129 à 22:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 avril 2014

De Villa de Leyva Colombia

Bon nous voila de retour sur le blog , et oui on a prit des vacances nous aussi . Après Salento nous sommes passes a Cali ,capitale de la salsa . C est une immense ville ,bruyante , au centre très anime .Elle nous a pas laisse un souvenir impérissable . Puis ce fut Medellin on prononce  "Medegin" .On connaissait ,ça nous plaît ,on a loge a Poblado ,le quartier chicos de la ville .Il est vrai que le centre est craignos le soir a la nuit tombée . La journée , pas de problème , c est vivant et sympa autour de la Place Botero. Poblado ,le soir est très anime , immense bars et restos ouverts jusqu a point d heure .Nous y étions le we et c était la fiesta.Le dimanche nous avons pris  l avion (he oui )  jusqu a Santa Martha et la cote caraibe . Il faut dire qu en bus c est 12 h00 de trajet ,en avion 1h10 ,pour casi le même prix .Nous allons a Palomino ,a 70 km de Santa martha ,la cote est sauvage encore peu de monde et pas de constructions envahissantes. Palomino est un village de pécheurs tranquille et le temps s écoule calmement .Nous y restons 6 jours .Puis nous allons a Taganga ,ou nous étions allés il y a 2 ans . La c est plus animes .Nous sommes au même hôtel et dans la même chambre ,belle terrasse et vue sur la mer ,super pour une vingtaine d euros .  La semaine sainte commence ,et la foule envahie les plages ,les villes et les campagnes .Le mercredi soir ,nous prenons un bus pour San-Gil a 300 kms au nord de Bogota . Il y a foule ,c est le jeudi et vendredi saint ,et les prix montent en flèche .On a eu du mal a se loger a des prix raisonnables.Nous sommes a l hotel Macondo ,et nous rencontrons,Damien et Caroline ,un couple de jeunes français qui font un périple de 11 mois en amsud ,et Aaron un americain .Avec eux nous faisons de belles ballades vers les villages de Barichara et de Guame ,et les cascades de Juan Curi .Malheureusement la saison des pluies est la ,et tout les après-midi il pleut .Mais nous aurons passe un agréable séjour dans cette vile et ces environs .Depuis hier 21 avril, nous sommes a Villa de Leyva . C est superbe .Villa de Leyva fut fondée en 1572 et construite selon les normes architecturales espagnoles. L’emplacement même de la ville, dans la vallée, ressemble à une rencontre entre le Nouveau Monde et l’Espagne. Leur expérience des villes méditerranéennes a aidé les Conquistadors à déterminer l’emplacement de la place principale et des rues.  .C’est un village aux façades blanches, aux fenêtres et aux portes en bois, avec de beaux balcons d’influence mauresque, caractéristiques de la tradition hispanique. La plaza du village est le centre de la ville, totalement pavée et  couvre 14.000 m²; elle est considérée comme la plus grande place de Colombie. C est calme ,on  s y sent bien.Vendredi depart pour Bogota ,et dimanche avion pour Leticia et l Amazonie ,puis le Bresil  et la descente de l Amazone jusqu a Belem ,3700 kms ......On vous racontera .

 

Posté par marie30129 à 19:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2014

De Salento ,Colombia .

Nous voila donc en , Colombia , depuis vendredi 21 mars . Nous avons quitte Ibarra en Ecuador , le matin vers 8h30 en bus , pour Tulcan ville frontière Ecuatorienne,que nous avons atteint en 3h00 ,puis taxi jusqu au poste frontière de Rumichaca ,situe a 7 km de Tulcan. Aucun probleme de sortie cote Ecuador et de même pour l entrée en Colombie,les formalités furent bouclées en 5 minutes.Un taxi nous a emmène au centre d Ipalies , la ville frontiere  colombienne . Nous trouvons un hôtel , Le Marques ,a 45000 pesos ,soit un peu plus de 15 euros .Eh oui ,finit le dollar,la monnaie ici c est le peso ,1 euro vaut 2850 pesos colombiens . Il va falloir s y faire,on a l impression d avoir des sommes énormes lorsque l on retire au distributeur. Le maxi que l on peu retirer c est 600000 pesos impressionnant non , mais ca fait que 220 euros environ .Bon au fait nous nous sommes arrêtés a Ipiales pour voir le sanctuaire de Las Lajas .Depuis le 18eme , le sanctuaire de Las Lajas est un lieu de culte situé dans le canyon formé par la rivière Guaitara, à 7 km de la ville  C'est un des centres de pèlerinage les plus important d'Amérique du Sud. C est un site étrange , la basilique est construite a cheval sur les gorges,a 60 m au dessus du vide . Le soir nous mangeons une bonne viande colombienne dans une parrillada .

Le lendemain, nous sommes a 8 h00 au terminal de buses , pour prendre un bus pour Popayan .Nous partons a 9hoo pour 8h de route Le paysage est magnifique ,nous montons a plus de 4000 m, puis on redescend ,puis on remonte ,la route est en travaux et les arrêts sont fréquents .Nous croisons de nombreux postes militaires , mais on n est pas contrôle .Nous arrivons enfin a Popayan ,vers 17h30 et nous trouvons un hôtel dans la vieille ville ,L alcaya , pour 50000 pesos ,avec le dej . Popayan est la capitale du département de Cauca,  Elle est surnommée « la ville blanche de Colombie ». C'est une des plus belles villes coloniales du pays, comparable par la richesse de son architecture à Carthagena . Le mardi, jour de marche , nous allons au village de Silvia ,a une soixantaine de kms de Popayan .C est un gros bourg dans la montagne ,ou viennent faire leurs courses les indigenes gambianos ou misak  . Les hommes portent une jupe bleue  ,les femmes , une noire , les deux portent un chapeau .Il parlent leur propre langue ,le wam .Pour eux ,la terre est la mère et l agriculture est la base de leur économie .Il vivent dans des communautés autour de Silvia .Le coin est magnifique et l animation du village est incroyable ce jour la .A midi ,nous allons visiter les communautés et nous mangeons une truite la spécialité du coin .Vraiment une super journée a découvrir une Colombie surprenante .Le mercredi , nous retrouvons Valerie et cedric qui font une année en amsud a bord d un combi wv de 1964. Eux descendent vers l Equateur .Nous passons la soirée ensemble ,autour d une bouteille de vin et des pâtes, dans une pizzeria de popayan. .(ça change du riz). Le lendemain départ pour Cali ,3h00 de route .Nous logeons a l hotel Misila Salsa pour 50000 pesos. Cali est une immense ville de plus de 2 500000 habitants ,pas très belle a nos yeux , bruyante ,et aux embouteillages énormes .Nous prenons le metrobus (meme système qu a Nimes ) et nous nous rendons au centre ville ,foule immense ,et chaleur .Mais les gens sont sympas et on est renseigne a chaque instant avec notre plan a la main ,allez la ,n allez pas la ,c est dangereux,en fin de compte chacun dit la sienne et bonjour pour comprendre ,car ça parle a une vitesse incroyable .
La culture des habitants de Cali passe par la danse et la musique. La reine incontestée est la Salsa, . La ville est en effet considérée comme la capitale de la salsa. D ailleurs a l hôtel on peut prendre des cours de salsa (il nous faudrait rester 10 ans ).Nous restons 3 jours a Cali ,et départ pour Salento petit village de la zone caféière .Nous logeons a l hotel Camino National pour 60000 pesos,le même qu il y a 3 ans.Nous arrivons le samedi ,et il y a foule .C est le lieu de villiegeature de nombreux colombiens de Cali ,Pereira Armenia.C est festif ,mais bon enfant .Nous y faisons de super ballades dans les environs ,Vallee de Cocora ,fincas de cafe ,ballade le long des rios ,et toujours la disponibilitee et la gentillesse  des gens .Un soir nous retrouvons des allemands avec qui nous avions visites Silvia .Nous passons une soirée...festive et arrosée (pas par la pluie ) . Jeudi départ pour Medellin (prononce Mejin )

Posté par marie30129 à 17:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2014

De Ibarra Ecuador.

Nous voila donc a Ibarra , a 2550 m d altitude , au pied du volcan Imbabura (tayta Impapura en quechua , Papa Imbabura) que nous n avons pas encore vu a cause des nuages .pourtant ,il mesure 4600m . Bon, gardons espoir ,il va faire beau .La ville est agréable ,elle est surnommée ,la ville blanche ,mais franchement ça ne vaut pas Popayan en Colombie .Dans le quartier ou nous logeons ,près de la cathédrale , a 19h00,tout est calme.Il y a quand même quelques petits restos sympa ,a des prix très raisonnables.Surtout ,les almuerzos a midi.Pour 3 ,voire 2.5 dollars ,un peut faire un super repas,avec la boisson .Il y a toujours une soupe,au menu et elles sont excellentes .Il y a de nombreux chifas aussi, ce sont les restos chinois ,ou l on peu faite pour quelques dollars de copieux repas .Le mardi ,nous prenons le bus et allons a Cotocachi , a une vingtaine de kms d Ibarra .Ce gros village est connu pour les vêtements et chaussures en cuir.Bon , il y a des trucs pas mal ,mais on va pas se charger,il reste plus de 3 mois et demi .Le mercredi ,nous prenons le train pour Salinas ,31 kms en ferrobus ,mais c est un train touristique .L Equateur rénove,voire reconstruit,la voie ferrée entre Ibarra et Duran, près de Guayaquil .Mais cela restera un train touristique .Le voyage coûte 30 usd par personne jusqu a Salinas .Nous prenons que l aller et nous reviendrons en bus. Ça y est c est le départ .Nous sommes escortes par des agents du ferrocarrile en motos ,qui arrêtent les véhicules et piétons lorsque le train coupe les routes et chemins.Nous quittons Ibarra ,et nous atteignons notre pleine vitesse,25 kms a l heure.Notre train est un ferrobus,c est un bus sur rails . Le chofer a un grand volant ,un levier de vitesse ,il débraye ,pour passer les vitesses et une pédale d accélérateur .Un bus quoi .La ligne est belle,ça bouge beaucoup ,il y a es tunnels ,et 2 ponts dont un , haut de 60 mètres . Nous passons de 2750 m a 1500 m en 31 kms, les cultures de cannes a sucre sont partout et 1h30 plus tard , nous arrivons a Salinas .C est un petit village ,qui vit essentiellement de la culture de la canne a sucre et dont la population est majoritairement noire .Nous sommes accueilli par des danses et musiques typiques de ce coin d Ecuador,le village ayant développe le tourisme communautaire,il y a aussi quelques boutiques d artisanats . Après avoir visite le village ,nous mangeons dans la rue une fritada, fricassée de porc avec patates et mais,pour 2 dollars ,tout en servant nous même de repas ,aux mouches,moucherons et moustiques très réputes dans ce coin. Puis nous arretons un bus sur la panamericaine,on fait comme ca ici ,et retournons a Ibarra ,ou la pluie nous attends .Ce vendredi 21 mars,nous prenons le bus a 8h pour Tulcan et Ipiales en Colombie,on vous racontera........

 .

Posté par marie30129 à 23:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2014

De Otavalo Ecuador

Nous voila donc a Otavalo,petite ville au nord de Quito , célèbre pour son marche artisanal du samedi,l un des plus grand d Ecuador, et le plus touristique aussi . Mais avant Otavalo,nous nous sommes arrêtés  4 jours a Quito ,pour visiter cette superbe ville , surtout son quartier historique,la ville moderne n offrant a nos yeux  peu d intérêts .Nous logeons a l hotel Mediodia , calle guayaquil,dans le quartier historique donc ,pour 16 usd .Un peu vieillot,il a plut dans notre première chambre,nous obligeant a un changement précipite d habitacion .Bon revenons a Quito.C est la capitale de l'Equateur . Le Grand Quito du District métropolitain compte plus de 2 millions d'habitants et continue de s'accroître rapidement.

La ville s'étend du nord au sud sur 50 km de longueur, à une altitude de 2 850 m, sur les flancs du volcan Guaga pinchicha . Son nom vient des tribus Quitus qui précédèrent les Caras. Si on la dit 'fondée' par les colons espagnols le 6 décembre 1534, en réalité les Incas s'y étaient établis quelque 50 ans auparavant, s'installant dans une zone déjà habitée depuis presque 2500 ans.Le centre névralgique de Quito se situe au nord de la ville.Plus au sud se trouve le centre colonial historique, un point de passage obligé pour tous les touristes. L'UNESCO a d'ailleurs déclaré Quito Patrimoine de l'Humanité en 1978 pour son architecture coloniale.La ville historique compte de nombreux monuments et églises,dont l Eglise de la compagnie de Jesus ,mise en chantier en 1605 et   terminée en 1668, le travail de finition de la façade et des murs intérieurs, où chaque centimètre est habilement décoré, souvent avec de fines lames d’or, prendra un siècle de plus. Il faut 160 ans pour que l’église soit complètement achevée .La place San Francisco ,construite sur l ancienne place de marche de la ville inca ,est l une des plus grande de la ville.Elle est bordée sur trois cotes par des demeures coloniales a un étage ,le quatrième cote est occupe par l immense monastère de San Francisco ,le plus grand bâtiment colonial et la plus ancienne église de la ville . La plaza de l independencia également , avec le palais présidentiel et la mairie ,est un lieu agréable . Nous montons au Panecillo , colline qui domine la ville, d ou nous avons  une idée de son étendue immense. Malheureusement ,le ciel nuageux ,nous empêche de voir les volcans aux alentours .

Le jeudi donc, nous quittons Quito,pour Otavalo , domine par le volcan Imbabur 4600m et  son célèbre marche qui a lieu le samedi . Mais sur la Plaza de los ponchos ,c est tout les jours mercado .Marie est a son aise ,moi un peu moins . On a acheter un sac de plus pour ramener les achats ,et comme il nous reste encore presque  4 mois , ça va pas être commode . Bon sinon ,on a un super hôtel ,a 20 usd ,qui donne sur la place,avec balcon et tout le confort.Il est tenu par un jeune colombien , Robinson, très sympa,qui nous donne des tuyaux sur la Colombie , dont nous franchirons la frontière vendredi ou samedi a Ipiales .  Sinon a Otavalo on a fait quelques ballades,mais la pluie journalière nous a bien embêté . Aujourd hui ,17 mars , nous quittons Otavalo pour Ibarra a 30 kms ,  plus haut nord . Nous y resterons jusqu a vendredi . Et comme d habitude ,il pleut. Nous logeons a l hotel Lago Azul  ,a 22 usd ,avec le petit dej .

 

    

 

 

 

 

 

 

 

Posté par marie30129 à 23:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]