Nous voila donc en , Colombia , depuis vendredi 21 mars . Nous avons quitte Ibarra en Ecuador , le matin vers 8h30 en bus , pour Tulcan ville frontière Ecuatorienne,que nous avons atteint en 3h00 ,puis taxi jusqu au poste frontière de Rumichaca ,situe a 7 km de Tulcan. Aucun probleme de sortie cote Ecuador et de même pour l entrée en Colombie,les formalités furent bouclées en 5 minutes.Un taxi nous a emmène au centre d Ipalies , la ville frontiere  colombienne . Nous trouvons un hôtel , Le Marques ,a 45000 pesos ,soit un peu plus de 15 euros .Eh oui ,finit le dollar,la monnaie ici c est le peso ,1 euro vaut 2850 pesos colombiens . Il va falloir s y faire,on a l impression d avoir des sommes énormes lorsque l on retire au distributeur. Le maxi que l on peu retirer c est 600000 pesos impressionnant non , mais ca fait que 220 euros environ .Bon au fait nous nous sommes arrêtés a Ipiales pour voir le sanctuaire de Las Lajas .Depuis le 18eme , le sanctuaire de Las Lajas est un lieu de culte situé dans le canyon formé par la rivière Guaitara, à 7 km de la ville  C'est un des centres de pèlerinage les plus important d'Amérique du Sud. C est un site étrange , la basilique est construite a cheval sur les gorges,a 60 m au dessus du vide . Le soir nous mangeons une bonne viande colombienne dans une parrillada .

Le lendemain, nous sommes a 8 h00 au terminal de buses , pour prendre un bus pour Popayan .Nous partons a 9hoo pour 8h de route Le paysage est magnifique ,nous montons a plus de 4000 m, puis on redescend ,puis on remonte ,la route est en travaux et les arrêts sont fréquents .Nous croisons de nombreux postes militaires , mais on n est pas contrôle .Nous arrivons enfin a Popayan ,vers 17h30 et nous trouvons un hôtel dans la vieille ville ,L alcaya , pour 50000 pesos ,avec le dej . Popayan est la capitale du département de Cauca,  Elle est surnommée « la ville blanche de Colombie ». C'est une des plus belles villes coloniales du pays, comparable par la richesse de son architecture à Carthagena . Le mardi, jour de marche , nous allons au village de Silvia ,a une soixantaine de kms de Popayan .C est un gros bourg dans la montagne ,ou viennent faire leurs courses les indigenes gambianos ou misak  . Les hommes portent une jupe bleue  ,les femmes , une noire , les deux portent un chapeau .Il parlent leur propre langue ,le wam .Pour eux ,la terre est la mère et l agriculture est la base de leur économie .Il vivent dans des communautés autour de Silvia .Le coin est magnifique et l animation du village est incroyable ce jour la .A midi ,nous allons visiter les communautés et nous mangeons une truite la spécialité du coin .Vraiment une super journée a découvrir une Colombie surprenante .Le mercredi , nous retrouvons Valerie et cedric qui font une année en amsud a bord d un combi wv de 1964. Eux descendent vers l Equateur .Nous passons la soirée ensemble ,autour d une bouteille de vin et des pâtes, dans une pizzeria de popayan. .(ça change du riz). Le lendemain départ pour Cali ,3h00 de route .Nous logeons a l hotel Misila Salsa pour 50000 pesos. Cali est une immense ville de plus de 2 500000 habitants ,pas très belle a nos yeux , bruyante ,et aux embouteillages énormes .Nous prenons le metrobus (meme système qu a Nimes ) et nous nous rendons au centre ville ,foule immense ,et chaleur .Mais les gens sont sympas et on est renseigne a chaque instant avec notre plan a la main ,allez la ,n allez pas la ,c est dangereux,en fin de compte chacun dit la sienne et bonjour pour comprendre ,car ça parle a une vitesse incroyable .
La culture des habitants de Cali passe par la danse et la musique. La reine incontestée est la Salsa, . La ville est en effet considérée comme la capitale de la salsa. D ailleurs a l hôtel on peut prendre des cours de salsa (il nous faudrait rester 10 ans ).Nous restons 3 jours a Cali ,et départ pour Salento petit village de la zone caféière .Nous logeons a l hotel Camino National pour 60000 pesos,le même qu il y a 3 ans.Nous arrivons le samedi ,et il y a foule .C est le lieu de villiegeature de nombreux colombiens de Cali ,Pereira Armenia.C est festif ,mais bon enfant .Nous y faisons de super ballades dans les environs ,Vallee de Cocora ,fincas de cafe ,ballade le long des rios ,et toujours la disponibilitee et la gentillesse  des gens .Un soir nous retrouvons des allemands avec qui nous avions visites Silvia .Nous passons une soirée...festive et arrosée (pas par la pluie ) . Jeudi départ pour Medellin (prononce Mejin )